Je souffre d'une maladie parodontale ?



Ne pensez pas que cet article va pouvoir vous diagnostiquer à lui seul un déchaussement dentaire, il a simplement pour objectif de vous faire reconnaître les premiers signes de la maladie et de vous inciter à consulter votre chirurgien-dentiste. Ce n'est que ce dernier qui pourra, après un examen clinique complet, déterminer le problème dont vous souffrez.

 

Une étude menée en France sur plus de 2000 adultes agés de 35 à 65ans a demontré que 95%  des adultes avaient subi une perte légère et 50% une perte sévère des tissus de soutien des dents. La maladie parodontale est très répandue et trop souvent non diagnostiquée. Néanmoins, certains symptômes sont facilement identifiables et pourraient vous permettre de consulter plus rapidement si vous arrivez à les reconnaître.

 

 Tout d’abord, regardons au niveau de vos gencives :

  • Avez-vous les gencives qui saignent parfois ?
  • Sont-elles douloureuses ou gonflées de temps en temps ?
  • Êtes-vous dérangé pendant vos repas avec des débris d’aliments qui se coincent entre les dents ? 
  • Avez-vous souvent une mauvaise haleine ? 

Et puis au niveau de vos dents :

  • Avez-vous remarqué que certaines bougent ou que vos dents de devant se sont écartées avec les années ?
  • Des trous noirs inesthétiques apparaissent entre vos dents ?
  • Certaines dents se « déchaussent » ou sont déjà tombées à force de bouger ? 

 

 Il faut savoir aussi que l'on n'est pas tous égaux face à la maladie parodontale, certains facteurs jouent un rôle très néfaste sur la santé de vos gencives :

  • Est-ce que vous fumez beaucoup ?
  • Est-ce que vos parents ont eu des problèmes de gencives ?
  • Etes-vous stressé ?
  • Souffrez-vous d'un diabète ? 

 

Tant de questions qui portent sur vos habitudes de vie et qui peuvent sembler surprenantes, mais je viens de vous énoncer ici les principaux facteurs de risque influençant la maladie parodontale. De nombreux autres critères sont aussi à prendre en compte : l'âge, le surpoids, ...

 

Je vous rappelle que la maladie parodontale vient d’un déséquilibre entre la quantité de bactéries présente dans votre bouche et la capacité de votre système de défense à les tolérer. Si vous fumez beaucoup, que vous êtes stressé ou que votre famille a déjà souffert de problèmes de gencives, vous aurez certainement un système de défense plus fragile vis-à-vis de ces bactéries. Il faudra alors que vous éliminiez avec attention la moindre quantité de plaque dentaire présente.

 

 



Voici la radiographie panoramique d'un de mes patients (43ans)  qui est venu en consultation parodontale car "sa gencive est un peu remontée sur les dents de devant". Cette radio est une image en 2D où tout se superpose, elle n'est pas très précise mais on peut s'en servir pour évaluer rapidemment la hauteur d'os qui soutient les dents. On peut y voir les 32 dents de Monsieur qui n'a jamais eu de problèmes dentaires (jamais eu de carie).
En revanche, il y a une perte importante de l'os qui soutient les dents. Je vous ai tracé en rouge la limite osseuse actuelle et en pointillés verts la limite osseuse initiale, quand tout allait bien.
La maladie parodontale a évolué sur plusieurs années chez ce patient et a fait "fondre" l'os qui soutenait les dents. 
Sur les dents du milieu, on voit que le patient a perdu presque 60% de la hauteur d'os qui soutenait les dents à l'origine. La parodontite (ou déchaussement dentaire) peut parfois entraîner la perte de dents intactes si elle n'est pas traitée.

 

 

Il y a énormément de facteurs qui entrent en compte dans le déchaussement dentaire, apprenez à reconnaître les premiers symptômes mais retenez surtout que perdre ses dents à cause d'une maladie parodontale n'est pas une fatalité. Plus elle est prise en charge tôt, plus la maladie est facile à gérer, d'où l'intérêt de cette prévention.

 

N'hésitez pas à consulter votre chirurgien-dentiste si vous avez le moindre doute, une gencive qui saigne ou qui est douloureuse n'est pas quelque chose de normal.

 

Une fois que vous avez lu les 3 premiers articles, je vous invite à lire les suivants dans la partie Apprendre.