Voir les responsables


Votre bouche n'est jamais stérile. Un grand nombre de bactéries, de parasites, de virus et de champignons de différentes espèces y vivent et se multiplient.

 

Cependant, un patient sain et un patient atteint d'une parodontite ne possèderont pas la même flore bactérienne. Les patients malades au niveau des gencives auront des bactéries beaucoup plus actives et plus "nocives" pour vos gencive. 

Regardez la vidéo ci-dessus. Sur ce prélèvement de plaque dentaire, on voit que les bactéries ne sont pas très mobiles : il n'y a pas d'activité inflammatoire.

 

 


Si vous avez lu l’article sur l’Origine du déchaussement dentaire, vous avez compris que certaines bactéries présentes dans votre bouche étaient responsables de vos maladies parodontales.

De part leur très petite taille, ces bactéries sont invisibles à l’œil nu. Je sais combien il est difficile de croire ce que l’on ne voit pas mais c'est là tout l'intérêt de ces vidéos. Vous allez pouvoir observer des bactéries qui peuvent parfois être présentent en grande quantité et être très actives chez les patients souffrant de maladie parodontale. 

 

 

Donc même si vous n’avez jamais étudié ces microbes, nous allons essayer de vous montrer à quoi ressemble ces bactéries une fois grossies. Vous pourrez ainsi mettre des images sur les coupables du déchaussement dentaire.

 

Bien sûr, cette section n’a absolument pas pour but de vous dégoûter et encore moins de vous effrayer ; mais je voudrais simplement vous faire prendre conscience que ces microbes existent même si vous ne les voyez pas. Ces bactéries appartiennent à un monde microscopique qui nous est totalement inconnu, elles nous entourent en permanence dans notre vie et sont présentes partout. L'objectif est que vous compreniez que si vous vous brossez les dents, c'est uniquement pour les désorganiser entre elles afin de les rendre inoffensives pour votre gencive.

    

On peut aujourd'hui analyser en direct votre plaque dentaire à l'aide d'un microscope. On ne saura pas vous dire avec précision quelle bactérie apparaît sur l'écran, mais en revanche, il est facile de voir la différence entre une plaque dentaire saine et une plaque dentaire très inflammatoire que l'on retrouvera au fond des poches parodontales malades. Le chirurgien-dentiste va prélever une petite quantité de salive et de plaque dentaire et pourra ainsi l'observer au microscope.

 

Comme pour le reste de l'application, le vocabulaire a été simplifié au maximum pour que vous puissiez comprendre ce qu'il se passe dans votre bouche. Ces prélèvements de plaque dentaire sont juste des outils que certains dentistes utilisent, ils ne permettent pas de diagnostiquer à eux seuls une parodontite ; ils ne doivent en aucun cas vous motiver par la peur. En revanche, le microscope vous permet en tant que patient, de mettre des images sur ce que l'on vous explique dans la section Apprendre.

Visionnez toutes les vidéos, mais surtout, prenez bien le temps de lire les petits textes explicatifs.

 

Bonne lecture !

 

Docteur Bryan RECCHI