2. Brossez entre vos dents



Le brossage dentaire avec les techniques que l’on vous a montré plus haut est efficace mais ne permet pas à lui seul d’éviter les parodontites. 

 

Les zones les plus importantes à nettoyer sont les zones interdentaires.

 

La zone interdentaire est comme un tunnel situé entre deux dents. Si des bactéries stagnent dans ce « tunnel », il est possible que vous développiez des maladies parodontales. Il faut savoir que chez l’adulte, cette zone interdentaire est le principal point de départ des caries et du déchaussement dentaire.

 

Même avec toute la meilleure volonté du monde, ces zones interdentaires restent inaccessibles à votre brossage car les brins de votre brosse à dent ne pourront pas s’y insérer efficacement. Il va donc falloir trouver d’autres moyens pour nettoyer ces espaces interdentaires.

 

Que peut-on utiliser pour nettoyer ces espaces interdentaires ? 

 

  1. Le fil dentaire

 

Le fil dentaire est certainement le moyen de nettoyage interdentaire le plus connu.

Pour beaucoup, il ne sert qu’à enlever des restes d’aliments coincés entre nos dents, mais son rôle initial était bien de venir nettoyer entre les dents.

 

Le fil dentaire pourrait être efficace mais il est trop souvent mal utilisé.

Son utilisation correcte nécessite de l’entrainement et reste compliquée pour les dents du fond. Si vous l'utilisez d'une mauvaise manière, il peut même devenir traumatisant pour vos gencives.

 

La plupart des études comparant les moyens de nettoyage interdentaire montre que l’utilisation du fil par les patients est généralement moins efficace que les brossettes ou les hydropulseurs. On réservera alors le fil dentaire pour les espaces où les autres moyens interdentaires ne passent pas.

 



 

  1. Les brossettes interdentaires

 

Le plus compliqué dans l'utilisation des brossettes aujourd'hui est de savoir choisir celles qui sont adaptées pour vous. Plusieurs marques sont en concurrence sur le marché et proposent une grande diversité, avec des caractéristiques parfois très différentes.

 

Par rapport au fil dentaire, les brossettes interdentaires sont généralement plus efficaces car elles sont beaucoup plus simples à utiliser. Mais elles seront efficaces pour vous à conditions que vous utilisiez des diamètres adaptés et que vous les passiez correctement.

N’hésitez pas à demander à votre dentiste de vous montrer comment passer les brossettes. Votre dentiste peut aussi vous aider à choisir celles dont vous avez besoin ; vous donner les moyens de prendre soin de vos gencives est le rôle de votre dentiste.

 

Que vous soyez déjà atteint d’une maladie parodontale ou que vous souhaitez améliorer votre hygiène interdentaire pour prévenir les caries ou les problèmes de gencives, la brossette interdentaire est l’un de vos meilleurs alliés. 

 

Comment choisir la brossette adaptée ? 

Le choix dépendra principalement de l’espace disponible dans la zone interdentaire.

Il faut que la brossette interdentaire frotte efficacement sans forcer. Si vous choisissez des diamètres trop petits, vous arriverez à passer plus facilement mais vous ne serez pas efficace. C'est l'un des problèmes que je rencontre souvent avec mes patients, rien ne sert de passer les brossettes si elles ne frottent pas la zone interdentaire. Si la brossette « flotte » dans l’espace interdentaire, il faut passer à un diamètre plus gros.

Évidemment, vous devrez avoir plusieurs tailles pour faire toute la bouche, car vos espaces interdentaires ne sont pas tous égaux. Vous devrez aussi sûrement augmenter les diamètres au fur et à mesure que vos gencives dégonflent, mais votre dentiste vous en reparlera.

 

   Les brossettes sont réservées aux patients souffrant de "déchaussement dentaire" ?

Certainement pas. Si vous ne passez pas vos brossettes, c'est comme si vous ne brossiez qu'une seule partie de votre bouche. Aujourd’hui, tout le monde devrait nettoyer ses espaces interdentaires pour prévenir les problèmes de carie ou de gencive. Chez certaines marques, il existe des brossettes interdentaires de prévention, très fines, que tout le monde peut passer.

 

    De quoi est constituée une brossette interdentaire ? 

 

Une brossette interdentaire, c’est 3 parties :

  • Le manche de préhension, 
  • Le toron, 
  • Les brins.

 

Les manches de prévention sont plus ou moins ergonomiques en fonction des marques, il vous faut trouver la brossette qui vous convient. Certaines brossettes peuvent se couder et vous permettent ainsi de passer plus facilement entre les molaires.

Le toron est la petite tige en métal qui soutient les brins. Il faut qu’elle soit adaptée à l’espace interdentaire dans lequel vous l’utilisez afin qu’il n'abime pas les dents ou la gencive en frottant dessus.

Enfin, les brins, c’est la caractéristique la plus importante :

  • Plus les brins de vos brossettes interdentaires seront longs, plus ils seront efficaces.
  • Plus les brins de vos brossettes interdentaires seront souples, moins ils seront traumatiques pour vos gencives (c’est comme pour le choix d’une brosse à dent).

 

 

Il est possible que vous saigniez de façon importante les premières fois où vous passerez les brossettes interdentaires. Pourquoi saignez-vous des gencives ? Je vous invite à retourner voir l’article sur la gingivite si vous n’avez pas la réponse.

Si vos brossettes sont adaptées et utilisées correctement, la seule raison de votre saignement est l’inflammation de vos gencives car il y a trop de bactéries dans le « tunnel » interdentaire.

Je vous ai mis une autre vidéo réalisée par l'équipe de Parosphère, qui vous montre comment passer les brossettes. Vous allez voir que ce patient à une gingivite là où passe la brossette, ce qui provoque un saignement.


 
Si vous saignez des gencives lors des premiers passages de brossette, ce n'est pas parce que vous vous blessez, c'est uniquement parce que la zone interdentaire est déjà enflammée.

Certains patients ne passent pas les brossettes car ils pensent que cela leur provoque des saignements, et par conséquent, ils ne nettoient plus ces espaces interdentaires. C’est un reflex classique, que beaucoup de personnes ont. Mais il faut que vous reteniez que si vous saignez des gencives, c’est uniquement parce qu’il y a trop de bactéries dans l’espace interdentaire et que votre gencive est « malade ».  Si vous n'enlevez pas ces bactéries, cette gencive restera malade.

 

En passant efficacement les brossettes matin et soir, vous allez arrêter de saigner en quelques jours.

 

Les brossettes interdentaires sont à changer régulièrement. Au début, vous allez sûrement en plier un grand nombre car vous n'aurez pas le bon axe ni la dextérité suffisante, il faudra alors les changer presque tous les jours. Avec un peu de temps et d'entrainement, le passage des brossettes sera plus facile et plus rapide. 

Vous pouvez utiliser vos brossettes interdentaires pendant 7 à 10 jours maximum, après il faut les changer.

 

    Les petites astuces pour passer les brossettes ? 

Je sais qu'au début, passer les brossettes va vous paraître un vrai calvaire. Ne vous découragez pas, voici quelques petites astuces pour vous faciliter la tâche.

  • Gardez les dents serrées. Vous pourrez ainsi tirer votre joue vers l’arrière, ce qui vous permettra de garder les brossettes bien droites lorsque vous les passez. Elles plieront moins, les utiliser sera plus facile.
  • Vous n'arriverez pas forcément à traverser la zone interdentaire en tenant la brossette horizontalement. Essayez d’incliner légèrement les brossettes de haut en bas lorsque que vous passez entre les dents du haut ; et de les incliner de bas en haut lorsque que vous passez entre les dents du bas. 

Sur la photo ci-dessous, on voit bien que la brossette est inclinée de bas en haut pour passer entre les dents du bas. Elle n'est pas totalement horizontale.



 
  • 1 aller-retour par espace interdentaire suffit, il ne sert à rien d’essayer de frotter frénétiquement entre les dents.
  • Si vous voyez que la brossette est "sale" et que vous avez enlevé de la plaque dentaire, rincez-la avant de passer dans un autre espace interdentaire.

 

 

  1. L’hydropulseur

 

Contrairement au fil dentaire et aux brossettes, les hydropulseurs ne sont pas encore très connus du grand public. 

Ce sont des appareils qui permettent de projeter un jet d’eau ou de solution antiseptique sous pression dans les espaces interdentaires. Concrétement, un hydropulseur ressemble à un petit "nettoyeur haute pression" pour nettoyer entre les dents.

Les patients qui utilisent les hydropulseurs sont généralement très satisfaits, cela procure une sensation de "fraîcheur" entre les dents.

 

Les hydropulseurs ont un effet mécanique moins important pour déloger la plaque dentaire entre les dents et restent moins efficaces que les brossettes interdentaires dans certaines situations. 

En revanche, pour les patients qui possèdent de grands bridges, des prothèses sur implants, ou des espaces difficiles d'accès avec les brossettes, l’hydropulseur peut être un allié de taille.

 

Sur les machines performantes, on peut faire varier la pression et y ajouter des solutions antiseptiques si on le souhaite. L’hydropulseur est le moyen de nettoyage interdentaire le plus rapide, mais ne saurait remplacer la brossette interdentaire dans toutes les situations.

 

Au final, que dois-je utiliser pour nettoyer entre mes dents ? 

 

N'hésitez pas à utilisez tous les outils qui sont disponibles pour prendre soin de vos gencives. Vous pouvez par exemple passer méticuleusement les brossettes interdentaires pour le brossage du soir, puis utiliser l'hydropulseur pour les brossage du matin et du midi.

Pour ma part, je recommande à mes patients d’avoir les trois moyens de nettoyage interdentaire pour une meilleure efficacité.

 

Je ferai bientôt une partie pour vous aider dans vos choix de matériels dans la section produits. Je vous parlerai de ce que j'utilise et de ce que je conseil à mes patients.

 

Merci pour votre lecture !