3. Les instruments utilisés par votre dentiste



Comment allez-vous faire ? Comment allez-vous me soigner ? Est-ce que ça fait mal ?

Les techniques et les instruments utilisés par les dentistes pour retirer le tartre et assainir vos poches parodontales sont nombreux. On va essayer de vous les présenter succintement à travers cet article.

 

1. les curettes manuelles

 

Comme leur nom l'indique, ce sont des petits instruments qui s'utilisent manuellement. Vous en avez l'illustration sur la photo ci-dessus.

Ces instruments sont efficaces à conditions qu'ils soient bien entretenus et utilisés avec le bon mouvement. Ce sont les premiers instruments qui ont permis aux dentistes de retirer le tartre et de traiter les poches parodontales. On les utilise en raclant la surface des racines pour décrocher les morceaux de tartres.

 

Enlever le tartre avec des curettes manuelles est très long pour le chirurgien-dentiste et peut rapidement abimer la surface de la racine. En "raclant" cette racine, on enlève toujours une couche superficielle de la dent, ce qui peut provoquer des irritations et des sensibilités au froid.

 

Aujourd'hui, d'autres techniques existent pour pour enlever le tartre plus rapidement et de manière moins traumatisante. On continue néanmoins à utiliser ces curettes manuelles pour "contrôler" l'absence de tartre, car elles nous permettent d'avoir des sensations tactiles très fines.

 

 

2. les ultrasons

 

Les ultrasons sont aujourd'hui utilisés par quasiment la totalité des dentistes. Vous avez très certainement dû expérimenter au moins une fois dans votre vie ces ultrasons (lors des détartrages que vous a fait votre dentiste par exemple).

Pour les patients souffrant de parodontite, on utilise aussi les ultrasons, mais avec des embouts plus fins et courbés pour pouvoir descendre sous la gencive.

 

Différentes machines et différents embouts existent, mais le mécanisme d'action reste le même : La pointe des instruments ultrasons vibre très vite, tellement vite que vous ne pouvez pas le voir à l'oeil nu. Quand on pose la pointe de ces instruments ultrasons sur un morceau de tartre, les vibrations sont transmises au tartre. Le tartre va alors être "martelé" par les ultrasons jusqu'à ce qu'il se décroche de la dent.

Les ultrasons permettent d'enlever le tartre plus rapidement et de façon beaucoup plus délicate que les curettes manuelles à conditions qu'ils soient utilisés correctemement. Vous traiter aux ultrasons est plus confortable, moins désagréable et surtout moins douloureux.

 


 

3. Les lasers

 

C'est curieux mais les lasers apparaissent aux yeux de certains patients comme une technique révolutionnaire pour soigner le déchaussement.

Il est vrai que le laser est un outil formidable, et ce, pour beaucoup d'actes en chirurgie dentaire. Mais les lasers sont efficaces que s'ils sont bien utilisés, nous allons voir qu'ils possèdent des avantages mais aussi des inconvénients par rapport aux ultrasons.

 

Tout d'abord, il en existe plusieurs types. Il faut savoir que le laser est un instrument qui va envoyer des petites impulsions d'énergie sous la forme de lumière. C'est en distribuant ces énergies près des zones à traiter que l'on obtiendra différents effets, principalement de trois types selon les réglages utilisés :

  1. Le décollement des morceaux de tartre en faisant éclater des bulles d'air à la surface des racines.
  2. L'élimination des bactéries par élévation de la température.
  3. L'élimination des bactéries par un effet photo-chimique.

 

Pour vos traitements parodontaux on utilisera surtout les lasers pour décrocher le tartre grâce à des "micro-explosions" de bulles d'airs et pour éliminer les bactéries présentes dans les poches.

 

L'extrémité du laser n'est pas en contact avec la surface de la dent à traiter, il n'y a donc pas de vibrations désagréables pour le patient. En revanche, votre chirurgien-dentiste n'a pas le retour tactile de la présence de tartre, ce qui peut lui rendre la tâche plus difficile. Retirer le tartre avec un laser peut être un peu plus long et plus complexe que le fait d'utiliser les ultrasons, mais on peut décontaminer des espaces inaccessibles aux instruments manuels.

 

 


 

Voici donc une petite introduction aux différents instruments que peut utiliser votre chirurgien-dentiste pour vous traiter. Il n'y a pas de technique "miracle" pour soigner vos gencives, chaque instrument possède ses avantages et ses inconvénients. Libre à votre dentiste de choisir les techniques qu'il maîtrise et qu'il sait les plus adaptées pour répondre à vos besoins ; car quelque soit l'instrument choisi, il doit être utilisé correctement pour être efficace.

 

J'utilise pour ma part ces trois techniques dans mes traitements parodontaux, que j'adapte en fonction du patient. Je pense qu'il existe une certaine complémentarité intéressante qu'il est intéressant d'utiliser dans la plupart des cas.

 

Au risque d'être redondant encore une fois, le critère décisif d'une bonne cicatrisation dépendra surtout des soins que vous réaliserez quotidiennement à la maison. Il faut que vous connaissiez les différentes méthodes qui existent, mais surtout que vous fassiez confiance à votre dentiste qui saura choisir pour vous les techniques les plus adaptées.

 

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, allez lire ces deux articles ; brosser vos dents - brosser entre vos dents.

 

Merci pour votre lecture !